INTERVENTIONS INDIVIDUELLES

Pour plus de détails sur la psychothérapie, veuillez consulter le Guide explicatif de l'Office des professions du Québec publié en 2013.

AEnB2UokPYj3Twiu6nlvF-tC-rTwS_48OB-HM-ND

 

Psychothérapie spécialisée pour le traitement du trouble de stress post-traumatique

AEnB2UokPYj3Twiu6nlvF-tC-rTwS_48OB-HM-NDZ-qT4YP3mYjLyIPoCZCcamHayOjkczDfMlexN4wBJj86jVJNl6

L’approche psychothérapeutique est intégrative, soit :  psychodynamique, cognitive, comportementale et humaniste. Elle considère aussi les différents aspects neurobiologiques et pharmacologiques associés au trouble de stress post-traumatique.

Autumn Forest

Psychothérapie pour tout autre problématique psychologique

Autumn Forest

L’approche psychothérapeutique privilégiée est basée sur les données probantes selon la problématique présentée. La fréquence des séances et la durée de la psychothérapie sont variables.

La lecture d'une boussole

Réadaptation cognitive

La lecture d'une boussole

  • Interventions neuropsychologiques se basant sur les données probantes

  • Entrainement visuel et cognitif Neurotracker

  • Programme d'entrainement cognitif Cogmed

Forest Light_edited.jpg

Outils complémentaires

Forest Light_edited.jpg
  • Cohérence cardiaque

  • NeurOptimal

  • Réalité virtuelle 

forêt Herbe

Retour aux activités post-traumatisme craniocérébral léger

forêt Herbe

Gestion des symptômes post-traumatisme craniocérébral léger et retour progressif à l’école, au travail et au sport, selon les capacités de la personne.

 

Psychothérapie spécialisée du trouble de stress post-traumatique

  • L’approche psychothérapeutique est intégrative, soit : psychodynamique (mais non psychanalytique), cognitive, comportementale et humaniste. Elle considère aussi les différents aspects neurobiologiques et pharmacologiques associés au trouble de stress post-traumatique (TSPT).

  • La première phase vise à réduire la symptomatologie et à augmenter le niveau de fonctionnement, ainsi qu’à reconnaître graduellement le soi traumatisé. 

  • La deuxième phase vise à réviser le vécu traumatique de manière expérientielle (si possible), à aborder les mécanismes de protection interférant avec cette révision et à adresser les conflits ou déficits structuraux qui ont été réactivés par le vécu traumatique.

  • Afin de s'assurer que les acquis se maintiennent et qu’une rechute soit prévenue, la troisième phase vise à aider la personne à pratiquer ses acquis et à utiliser des techniques d’exposition graduelle afin d’enrayer tout évitement et anxiété résiduels face à des situations anxiogènes spécifiques (s’il y a lieu).

Pour plus de détails sur les phases de la psychothérapie et les interventions utilisées, consultez Traumatys.

 

Psychothérapie pour toute autre problématique psychologique

L’approche psychothérapeutique privilégiée est basée sur les données probantes selon la problématique présentée. La fréquence des séances et la durée de la psychothérapie sont variables.

 

Exemples d’approches utilisées : 

  • Approche cognitivo-comportementale

  • Approche dymanique

  • Approche humaniste

  • Approche expérientielle

  • Thérapie d’acceptation et d’engagement

  • Thérapie des schémas

Réadaptation cognitive

Interventions neuropsychologiques se basant sur les données probantes

 

Peuvent inclure :

  • L’entraînement en doubles tâches.

  • L’enseignement de stratégies compensatoires internes (ex. : visualisation, pratique répétée, pratique de la récupération, méthode PQRST [Preview, Question, Read, State, Test], génération d’indices, autogénération, dialogue intérieur).

  • L’enseignement de stratégies compensatoires externes (ex. : téléphones intelligents, tablettes, cahiers de notes et tableaux blancs interactifs).

  • L’enseignement de stratégies métacognitives (ex. :  entrainement à l’établissement d’objectifs, méthode PDCA [Plan, Do, Check, Review], prédiction de la performance).

 

Entrainement visuel et cognitif NeurotrackerX

 

NeurotrackerX :

  • Se base sur 20 ans de recherche en neurosciences.

  • Est un système d’entraînement utilisant la poursuite visuelle de multiples objets en 3 dimensions en vue d’améliorer l’efficacité de notre cerveau.

  • Améliore la capacité d’analyse d’un environnement complexe et dynamique, tout en augmentant les capacités attentionnelles, les fonctions exécutives et l’endurance cognitive.

Programme d’entrainement cognitif Cogmed

Cogmed :

  • Programme d’entraînement cognitif informatisé visant l’amélioration de la mémoire de travail et de l'attention.

  • Se base sur des évidences scientifiques, démontrant des effets bénéfiques auprès d’une clientèle d’adultes en santé et pour certains groupes de patients.

  • Composé de tâches verbales et visuospatiales utilisant la mémoire de travail.

  • Entraînement flexible : peut inclure 25 à 40 séances variant entre 25 et 50 minutes sur une période pouvant varier entre 5 à 10 semaines.

 

Outils complémentaires

Cohérence cardiaque

 

La cohérence cardiaque est « un état d’équilibre physiologique, physique, mental et émotionnel. Elle permet un recentrage et un ressourcement favorable à la santé et au bien-être » (source : coherenceinfo.com).

 

La méthode utilisée : 3-6-5 de David O’Hare 

  • 3 fois par jour

  • Respirer 6 fois par minute

  • Pendant 5 minutes

 

La méthode fonctionne dans la mesure où on la pratique sur une base régulière, en l’incluant dans notre routine quotidienne.

 

NeurOptimal

NeurOptimal® :

 

  • Technologie de pointe non invasive testée sur le terrain avec plus de 3 millions d’heures de fonctionnement dans le monde

  • Développée par des psychologues cliniciens

  • Outil d’entraînement cérébral qui aide le cerveau à être plus résilient

  • Bénéfices possibles :

o   Augmentation de l’estime de soi

o   Amélioration du sommeil

o   Amélioration de la concentration

o   Diminution des émotions négatives

o   Amélioration du bien-être

Réalité virtuelle

La technologie OVR :

  • Cette technique combine l’odorat avec la réalité virtuelle, afin de maximiser le potentiel de la réalité virtuelle.

  • L’odorat rend l’expérience virtuelle plus engageante, immersive, émotionnelle et efficace.

 
DF_NO_French_Weoffer.Stamp_2019.jpg
ovr_horizontal_technology_b (003).png

Retour aux activités post-traumatisme craniocérébral léger

Retour à l’école/travail

 

  • Gestion des symptômes post-traumatisme craniocérébral léger.

  • Retour progressif à l’école/travail selon les capacités de la personne.

  • Recommandations données au milieu scolaire et/ou au milieu de travail pour la réintégration et la reprise des classes/tâches de travail.

Retour aux activités et au sports

 

  • Lorsque le retour à l’école/travail est fait sans symptôme résiduel, il est possible de penser à la reprise graduelle des activités récréatives et aux sports de compétition.

  • La reprise des sports doit se faire graduellement afin d’éviter une récidive ou la prolongation du temps de récupération.